A propos de Filtisac

Histoire de Filtisac

Pour garantir l’approvisionnement en emballages des exportations du café et du cacao de Côte d’Ivoire, l’Institution IPS(WA) lance en 1965 son premier projet, FILTISAC, une unité de fabrication de sacs en fibres naturelles, le jute.

FILTISAC se diversifie en 1988 avec l’ouverture d’une unité de fabrication d’emballages en fibres synthétiques, destinée à couvrir les besoins en emballage pour le transport des produits comme le coton, le riz, les engrais, la farine et le ciment. Ainsi FILTISAC a poursuivi son développement en offrant, d’une part des solutions d’emballage toujours plus adaptées, et d’autre part en contribuant à une meilleure sécurité et traçabilité des produits transportés.

FILTISAC crée ou acquiert des filiales pour élargir la gamme de produits offerts et la couverture sous-régionale :

  • FASOPLAST au Burkina Faso : extrusion soufflage
  • EMBALMALI au Mali : emballages synthétiques
  • COFISAC (emballages synthétiques) et FUMOA (fûts métalliques et emballages plastiques) au Sénégal, satisfont aux besoins en emballage de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale par une politique engagée de modernisation de la production et de commercialisation

Le succès de cette filière repose sur l’offre de produits adaptés à la demande d’un marché mondial de plus en plus exigeant, sur ses implantations dans l’UEMOA, sur le choix de sa politique de pointe, sur sa compétitivité, et sur l’assistance et le partenariat établis avec sa clientèle.

L’absorption de SISEP en 2009 a entraîné la création d’une unité de Packaging au sein de Filtisac qui est spécialisée dans la fabrication de corps creux obtenus par extrusion soufflage et injection des polymères. Ce département offre d'excellents produits d’emballage creux en plastique.

La maîtrise de son métier lui permet de satisfaire une demande variée et exigeante répondant aux normes internationales dans des secteurs très diversifiés. Sa production est destinée surtout aux segments de l'industrie alimentaire, phytosanitaire, de la pétrochimie et des produits cosmétiques.

Il est depuis 2001, le premier fabricant en Côte d’Ivoire de préformes PET destinées principalement aux industriels embouteilleurs d’eaux minérales, jus de fruit et boissons gazeuses de la sous-région.

Les chiffres-clés de Filtisac (en 2009)
  • Capital : 8,8 milliards de Franc CFA
  • Chiffre d'affaires : 32 milliards de Franc CFA
  • Effectif permanent : 1 500
  • Capacité de production :
    • Jute : 22 millions de sacs
    • Synthetique : 12 000 Tonnes
    • Packaging : 120 millions de préforme, soufflage, injection